Spécial CES 2017 – e-santé : go west !

En ce début d’année 2017, le mot d’ordre de la e-santé française semble être “Go west !”. De fait, après 2016 qui a vu 10 startups de la e-santé membres de France eHealthTech participer au CES, ce sont, cette année, 14 membres de l’association qui seront présents ou représentés à Las Vegas, du 5 au 8 janvier. Le signe que la e-santé française se développe en-dehors de l’hexagone.

Par delà les océans, la e-santé française s’internationalise

40 % des startups membres de France eHealthTech sont déjà présents à l’étranger et 70 % ambitionnent de l’être ou d’intensi er leur présence d’ici 2018 . L’année qui s’ouvre actuellement est donc celle de l’export pour la e-santé française. “Il s’agit aussi bien de chercher des développements économiques plus rapides que sur notre marché intérieur que d’apporter des solutions de e-santé face à des situations de santé bien spéci ques” précise Adnan El Bakri, Président fondateur de InnovSanté et Président de la commission « International » de France eHealthTech.
Pour faciliter l’exportation du savoir-faire français en e-santé, la commission « International » de France eHealthTech a sélectionné 4 zones géographiques spéci ques pour 2017 en fonction de leur capacité a intégrer l’innovation et des liens entre certains pays de ces zones et la France : l’Europe avec la Belgique, l’Italie et le Portugal pour pays cibles, le Moyen-Orient et plus spécialement Dubaï, Israël et le Liban, le Maghreb avec le Maroc et la Tunisie. Dernière zone : les Etats-Unis sont évidemment un marché prioritaire et la forte participation au CES des startups françaises de la e-santé en est la preuve de même que la présence du 1er délégué international de France eHealthTech à New-York : Julien Delpech de Invivox.

“Le CES ne s’improvise pas. Pour les adhérents de France eHealthTech qui seront présents cette année il s’agit de créer des premiers contacts ou de développer des liens commerciaux” indique Guillaume Marchand, Président de France eHealthTech et président-fondateur de dmd Santé. “Ma présence au CES, en qualité de Président de France eHealthTech notamment, est donc destinée à leur faciliter ces échanges en les introduisant, si nécessaire, auprès de l’écosystème français et international”.

Neogia & Kyomed, SimforHealth, Wercup : focus sur 4 membres de France eHealthTech présents au CES 2017

  • Neogia & Kyomed : s’allier pour être plus puissants
    Startup ayant pour vocation de penser & développer des technologies médicales innovantes de diagnostics et de les rendre accessibles au plus grand nombre, Neogia va pro ter du CES pour of cialiser son partenariat stratégique avec Kyomed, autre membre de France eHealthTech, ayant une expertise reconnue dans l’accompagnement clinique de dispositifs médicaux innovants. “Ce rapprochement se traduira par la mise sur le marché en 2018 d’une première technologie validée cliniquement, Motio HealthWearTM, permettant le diagnostic et le suivi de l’apnée du sommeil” précise Alexandre Antiphon, co-fondateur de Neogia. Pour Kyomed, le CES va leur permettre de mettre en avant son expertise en validation clinique des dispositifs innovants en santé, en évaluation des usages et en analyse prédictive des données. “En étant présent sur le même stand que Neogia, nous démontrerons notre apport à travers un exemple concret de réalisation de ce que représente la co-construction de solution en e-santé” indique Sabrina Serpillon, Business Development Manager chez Kyomed.
  • Rcup : les semelles connectées au service de la santé
    Grâce à la remontée d’information (pression plantaire, posture…), les semelles connectées Rcup permettent à chacun de veiller sur sa santé et sa sécurité et d’aler- ter un tiers en cas d’urgence. Ce « coach » digital apprend en permanence le bon geste pour limiter les douleurs actuelles et futures (troubles musculo-squeletti- ques). Avec le Command by Motion, il limite le nombre de pas inutiles en action- nant à distance un automate et assure une qualité et une agilité augmentées. “Nous dévoilerons notre assistant digital à Las Vegas” spéci e Frédéric Lassara, CEO de Rcup avant d’ajouter “Nous avons déjà testé notre solution auprès de quelques ear- ly adopters et de grands comptes industriels français. Le CES est donc l’occasion d’aller encore plus loin et d’attaquer le marché international pour booster notre développement”.
  • SimforHealth : quand la réalité virtuelle transforme la formation en santé
    Pour beaucoup, le CES est synonyme de show et d’exposition de “gadgets électroniques” destinés au grand public. Mais en e-santé, il est d’abord et avant tout l’un des tous premiers évé- nements professionnels. Ainsi, SimforHealth a été retenue pour y exposer et démontrer l’apport de la réalité virtuelle dans la for- mation en santé. “Nous allons présenter en exclusivité une démonstration sur le casque HTC Vive de notre premier cas clinique virtuel d’urgence en pneumologie créé en partenariat avec le Centre de Simula- tion Médicale de la Faculté de médecine de Nice, développé en collaboration avec Harvard Medical International” souligne Jérôme Leleu, Président de SimforHealth. De plus, le CES sera également l’occasion pour SimforHealth de présenter sur le marché international MedicActiV, sa plateforme internationale de consultation et diffusion de cas cliniques virtuels.

Les membres de France eHealthTech présents au CES 2017 :

  • Auxivia, stand 50861, Eureka Park
  • BewellConnect / Visiomed, stand 43119
  • Bluetens, stand 43851
  • dmd Santé, représentée par son Président, Guillaume Marchand également Président de France eHealthTech pour mettre en avant l’éco-système français de la e-santé • Neogia, stand 50439, Eureka Park
  • FeetMe, stand 50818, Eureka Park
  • Kyomed, stand 50439, Eureka Park
  • Life Plus, stand 50854, Eureka Park
  • Liva, stand 51061, Eureka Park
  • MatchUp Box, stand 50633, Eureka Park
  • Sevenhugs, stand 44143
  • SimforHealth, stand 43019, Sands expo – Hall A-C Health and Wellness
  • Rcup, stand 50421, Eureka Park
  • Withing, stand 44100

 

A propos de France eHealthTech

Initiée en septembre 2015 autour de 27 startups et lancée of ciellement le 16 décembre 2015, France eHealthTech est l’association des startups innovantes de la e-santé en France.

Regroupant 59 startups lors de son lancement, 137 au 31 décembre 2016, France eHealthTech comporte également en son sein 18 membres associés (entreprises impliquées en e-santé : B Braun Medical France, CNP Assurances, Docapost, Sano …) et 13 membres partenaires (institutions impliqués en e-santé : Cap Digital, echopen, ID2Santé, laboratoire Sanpsy…).

Elle a pour ambition de favoriser l’émergence de licornes françaises en e-santé et de faire de la e-santé d’aujourd’hui, la santé de demain.